MERCEDES SL63 AMG

Depuis la mythique 300 SL des années 50, la saga des roadsters SL s’était endormi dans un confort sport-bourgeois convenable. De véritables merveilles à chaque génération, mais dont le confort et le luxe primaient sur le sport, faisant ainsi injure à son illustre patronyme. Avec le SL 55 AMG en 2002, le sport pointait le bout de son capot. Mais désormais, avec la dernière évolution qui profite tant du facelift que du nouveau gros cœur d’AMG, le SL 63 AMG vient chasser sur les terres de ses rivales les plus prestigieuses, avec en prime un certain panache…

 

SL 63 AMG IWC

Cette série spéciale limitée à 200 exemplaires dans le monde et 3 pour la France, est développée à partir du SL63 AMG “standard” agrémenté de série du Pack performance, du pack carbone et d’une peinture métallisée blanc cashemire magno designo avec vernis mat. L’habitacle reçoit une sellerie en cuir Nappa marron Tobago et une présentation globale spécifique. Une montre IWC spécifique est incluse dans le prix de la voiture. A 209 000 euros l’ensemble, on en espérait pas moins !

 

MOTEUR
Le V8 6,2 litres AMG est désormais une vieille connaissance puisque déployé sur presque l’ensemble de la gamme AMG excepté le SLK 55 AMG et le G55 AMG Kompressor. Le moteur à haut régime et à aspiration naturelle génère 525 ch à 6 800 tr/min avec une cylindrée de 6 208 cm3, développant un couple maximal de 630 Nm à 5 200 tr/min. La combinaison unique du concept à haut régime et d’une grande cylindrée tire le meilleur des deux mondes : un couple important à des régimes moteur faibles, couplée à une grisante souplesse à haut régime, jusqu’à 7 200 tr/min. Le tout dans une empreinte sonore de gros cube qui vous prend aux tripes et dont on ne se lasse pas ! Le V8 AMG regorge d’une multitude d’équipements technologiques empruntés à l’univers des courses de voiture, dont le carter moteur extrêmement léger et rigide de type fermé ” closed-deck “, les parois des cylindres avec un revêtement TWAS révolutionnaire ainsi que le dispositif de commande des soupapes conçu pour des régimes moteur élevés avec des poussoirs creux dans les têtes de cylindre. La disposition verticale des soupapes d’admission et d’échappement ainsi que le collecteur d’admission variable à deux clapets d’étranglement intégral engendrent une charge incomparable des cylindres et une puissance élevée. Le revêtement trimétallique utilisé dans les pots catalytiques permet d’obtenir une réponse plus rapide en cas de démarrage à froid, un contrôle plus efficace des émissions ainsi qu’une meilleure pérennité à long terme. Le SL 63 AMG répond à tous les critères relatifs aux limites d’émissions d’échappement (EU 4) ainsi qu’aux réglementations spécifiques du marché américain (véhicule peu polluant LEV-II, diagnostic embarqué II et diagnostic avec capteur d’oxygène). Le SL 63 AMG accélère de 0 à 100 km/h en 5″0 secondes avant d’atteindre rapidement une vitesse maximale de 250 km/h (limitée électroniquement). Au volant, le SL63 AMG démontre certes moins de disponibilité aux plus bas régimes comme pouvait en offrir le 5,5 litres compressé, mais en revanche il ne manque non seulement pas d’allonge ni même de reprises. Chaque coup violent sur la pédale des gaz met à mal vos cervicales tant la poussée est là ! Rapidement, après quelques accélérations et passages en courbe, on s’aperçoit qu’il faudra beaucoup d’humilité tant le V8 AMG vous envoie dans des sphères de performances où la prudence est de mise avec 2 tonnes à étrenner… La transmission sport AMG Speedshift MCT à 7 rapports est un tout nouveau concept, exclusivement disponible dans le nouveau Mercedes-Benz SL 63 AMG. Équipée de quatre modes et des fonctions double débrayage et Race Start, cette transmission offre une souplesse sans précédent. MCT désigne une technologie multi-embrayage (Multi Clutch Technology) qui utilise uniquement des éléments d’embrayage pour effectuer les changements de rapport. Elle est conçue pour un couple élevé et un nombre de tours maximum de 7 200 tr/min. Au cœur de la boîte se trouve l’embrayage avec démarrage à huile qui passe par un bain d’huile et remplace l’habituel convertisseur de couple. Grâce à sa faible inertie de rotation, la transmission répond instantanément et dynamiquement sans glissement. Équipée de quatre modes d’entraînement : ” C ” (Confort), ” S ” (Sport), ” S+ ” (Sport plus) et ” M ” (Manuelle), la transmission permet de changer de rapport sans perdre de force de traction ; elle prend également en charge les stratégies de contrôle personnalisé pour un plaisir de conduite maximum. En mode ” C “, les changements de rapport sont confortables, couplés avec une réponse ” souple ” de l’accélérateur, conçue pour un transfert de puissance étonnamment souple. En mode ” S “, le moteur et la transmission interagissent avec plus de ” mordant ” : le moteur est autorisé à atteindre un régime plus élevé dans chaque rapport, alors que rétrograder se fait également plus spontanément. Les changements de rapport sont près de 20 % plus rapides qu’en mode ” C “. Passer au mode ” S+ ” diminue encore de 20 % le temps de passage des rapports, tandis que ” M ” est le mode le plus sportif : dans ce mode, le moteur V8 de 6,3 litres délivre tout son potentiel, auquel on ajoute encore 10 % de temps gagné lors du passage des rapports, soit une réduction de 50 % par rapport au mode ” C “. En mode ” M “, le changement des rapports prend seulement 100 millisecondes. >>Dossier technique complet sur la boîte Sport AMG Speedshift MCT 7, cliquez ici !!

Options du véhicule

  • +Air conditionné
  • +Intérieur Cuir
  • +Feu Xenon
  • +Radar de recul
  • +Jantes Alu
  • +Régulateur de Vitesse
  • +ABS
  • +ESP