achat voiture luxe occasion controle min 1

Comment bien contrôler un véhicule d’occasion ?

La liste des choses à controler dont vous devez être conscient lors de l’achat d’une voiture d’occasion n’est pas tout aussi compliqué qu’il ne l’était autrefois. Une fiabilité améliorée, de meilleures pratiques de fabrication et, bien sûr, d’énormes améliorations dans les registres des préfectures vous permettent d’avoir une bonne idée de l’histoire d’une voiture d’occasion plus facilement que jamais.

Naturellement, il existe toujours des risques, et cela s’applique que vous achetiez auprès d’un commerçant ou d’un concessionnaire indépendant, privé ou auprès d’un revendeur principal agréé. Néanmoins, combiner notre liste de vérification de voitures d’occasion avec un peu de bon sens et de diligence signifie que vous pouvez acheter en toute confiance avec de visiter un site d’annonce de véhicule d’occasion.

Avant d’entrer dans les détails, les deux principales règles à garder à l’esprit lors de l’achat d’une voiture d’occasion sont : achetez avec votre tête et non avec votre cœur, et deuxièmement, si vous n’êtes convaincu de rien, soyez prêt à partir.

Résumé de la liste des points de contrôles

Moteur : Vérifiez les fuites, le niveau d’huile, l’état du joint de culasse et la fumée d’échappement.

Boîte de vitesses et embrayage : Sentez et écoutez la douceur du changement de vitesse et testez le point de patinage de l’embrayage.

Carrosserie : Vérifiez l’extérieur et le dessous – une torche est utile pour ce dernier.

Roues et pneus : Profondeur de sculpture, état du caoutchouc et marques de chaque pneu.

Intérieur : Vérifiez soigneusement le coffre, le tableau de bord (pour le kilométrage et les voyants d’avertissement) et l’électronique.

Essai routier : Ne vous retenez pas ici, conduisez-le jusqu’à ce que vous ayez vérifié tout ce que vous voulez.

Documents : Carte Grise, carnet d’entretien et factures (bien que cela soit maintenant disponible en ligne chez la plupart des marques désormais).

Seuls certains des points ci-dessous sont des points bloquants pour votre achat. Vous pouvez utiliser le problème à votre avantage en marchandant de l’argent sur la voiture ou en insistant pour que le vendeur le répare avant la vente.

Si vous achetez à un particulier, vous serez responsable de repérer tous ces problèmes potentiels. Bien que le vendeur n’ait pas à fournir beaucoup d’informations, c’est à vous de poser les bonnes questions. L’achat auprès d’un concessionnaire vous donne certains droits légaux, et la voiture doit être adaptée à l’usage auquel elle est destinée.

Lorsqu’ils achètent une voiture d’occasion, la plupart des acheteurs ont tendance à vérifier si elles sont régulièrement retournées chez le concessionnaire pour différentes raisons, ou encore si elles ont subis un accident ayant aboutit à des réparations importantes avant de se retrouver sur le marché des voitures d’occasion.

En plus d’effectuer un essai routier de longue durée, et de faire inspecter la voiture par un mécanicien, il est important de payer son propre diagnostic pour obtenir un rapport complet du véhicule par un professionnel si nécessaire.

Les concessionnaires facturent généralement pour ce service tiers. Mais si la vente se fait par l’intermédiaire d’un vendeur privé, l’acheteur devra très probablement payer la facture à son compte. Donc, en cas d’intention d’achat, mieux vaut faire quelques frais en plus que de se retrouver avec une mauvaise surprise.